Historique

  Historique

Le centre AKAMURI est un centre d’accueil, d’éducation, de rééducation et de réadaptation des personnes vivant avec un handicap mental et/ou moteur. Son siège est situé  dans la capitale  de Bujumbura, précisément dans le Quartier de Jabe, zone Bwiza, commune Mukaza.

Le Centre a été fondé en 1991 par Sœur Meena Amala Jothi.

 Les personnes accueillies présentent une déficience mentale légère, modérée et sévère et infirmité motrice  cérébrale (IMC). Sa population se range dans la tranche d’âge variant entre 0 à 44 ans. Comme conditions d’accueil, il reçoit toute personne handicapée mentale et/ ou motrice de 0 an à 25 ans  et accueille en moyenne 375 bénéficiaires par mois. La devise du Centre étant « Aimez, Respectez, et Valorisez ce que je suis, Ecoutez ce que je ne dis pas » pousse les responsables du Centre à faire un discernement proactif pour une vraie intégration socioprofessionnelle, communautaire et familiale.

Le développement des structures du Centre tend progressivement à spécifier le Siège d’AKAMURI comme centre proprement de formation qui se distingue d’autres antennes s’appropriant les objectifs d’intégration socioprofessionnelle et communautaire

A partir de 2012, suite au départ de soeur Meena, et après, de soeur Agnès qui étaient de la congrégation des Soeurs Missionnaires du Coeur Immaculée de Marie, successivement responsable du Centre AKAMURI, ce dernier comme oeuvre du diocèse de Bujumbura, sa gestion a été confiée à la Compagnie des Filles de la charité de Saint Vincent de Paul.


Imprimer